2 000 habitants sélectionnés aléatoirement dans le Grand Nancy pour une étude épidémiologique


La subvention au CHRU d’un montant de 150 000 euros a été votée le 12 juin dernier lors d’un conseil métropolitain à Nancy. 

Dans un communiqué ce lundi 15 juin, la Métropole du Grand Nancy donne les détails d’une étude épidémiologique sur le Covid-19, coordonnée par le CHRU nancéien qui doit démarrer début juillet, pour une durée de 6 mois.

L’objectif annoncé de cette étude « avoir une vision territoriale plus fine de l’impact de l’épidémie, des populations touchées, des modes de contamination et pouvoir déterminer les populations les plus vulnérables pour travailler à la minoration des facteurs de risque« . 

Des habitants sélectionnés de façon aléatoire depuis les listes électorales

Pour cette étude, 2 000 habitants des vingt communes du Grand Nancy vont être sélectionnés « aléatoirement » sur les listes électorales. « Chaque personne sera associée à son foyer et chaque membre de la famille sera invité à participer à l’étude« .  Cinq lieux de rendez-vous seront proposés, pour les personnes les plus vulnérables, un personnel du CHRU se déplacera à domicile. 

De premiers résultats et tendance pourront être connus en septembre. 



Source link

scroll to top