28 militaires appelés en renfort maintenant atteints de la COVID-19 | Coronavirus


Dans une annonce publiée sur son site Internet, le ministère précise que des 28 personnes contaminées par le nouveau coronavirus, 12 se trouvent en Ontario et les 16 autres sont au Québec.

Ces données datent de mercredi et sont liées à l’opération LASER, le nom de code pour ce déploiement de soldats dans les résidences pour aînés, les CHSLD et d’autres centres de soins dans les deux provinces.

Nous savons qu’en allant dans ces environnements, avec un virus, un ennemi invisible, qu’il y avait un risque, et cela souligne encore une fois l’importance de la préparation, a déclaré Gervais Carpentier, le brigadier général des Forces armées canadiennes.

Toutefois, le directeur du Groupe de défense des intérêts des anciens combattants, Sylvain Chartrand, estime que l’armée doit faire preuve de plus de transparence sur les mesures de précaution prises par ses militaires.

Il y a définitivement eu un manque. Ils doivent nous dire les vraies choses, mais aussi ce qu’ils feront pour corriger la situation, a-t-il indiqué.

La semaine dernière, la Défense indiquait que quatre militaires déployés au Québec avaient contracté la COVID-19 par rapport à un seul en Ontario, pour un total de cinq.

L’identité des soldats atteints par la maladie n’a pas été révélée, pas plus que leur état de santé précis n’a été spécifié.

Toujours en date de la semaine dernière, environ 1400 militaires se trouvaient dans 25 établissements de soins de longue durée au Québec, et 275 autres, dans cinq établissements ontariens.

Avec les informations d’Éric Plouffe



Source link

scroll to top