2e vague de COVID-19 en Chine: «Ça fait très peur», raconte une résidente de Pékin


Au moment où les habitants commençaient à pouvoir respirer de nouveau à Pékin, de nouvelles fermetures sont annoncées un peu partout.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Rebond de la COVID-19, vols annulés et écoles fermées

Marianne Daquet, une résidente de Pékin depuis 14 ans et fondatrice d’une école d’art, s’est dite extrêmement préoccupée par cette nouvelle vague de cas de COVID-19. 

«On commençait à voir le bout, pour les entrepreneurs comme moi et, au final, ça aura duré deux semaines. Tout le monde s’écroule, ça a tellement duré longtemps que personne n’est prêt à recommencer. C’est terrible», a-t-elle raconté en entrevue avec Mario Dumont à QUB radio. 

Marianne Daquet, résidente de Pékin depuis 14 ans, a fondé une école d’art là-bas il y a 8 ans et est mère de trois enfants.

Capture d’écran FB

Marianne Daquet, résidente de Pékin depuis 14 ans, a fondé une école d’art là-bas il y a 8 ans et est mère de trois enfants.

Elle s’inquiète beaucoup de la situation en Chine, puisque l’origine de ces nouveaux cas de COVID qui se sont déclarés après une accalmie de 56 jours n’est toujours pas connue. 

Écoutez le témoignage de Marianne Daquet sur QUB radio: 



Source link

scroll to top