ce que révèlent les 150 clusters français de l’épidémie


DÉCRYPTAGE – Chaque semaine, le nombre de clusters détectés augmente, signe que le virus continue de circuler sur le territoire. Est-ce inquiétant?

Les clusters de Covid-19 sont recensés dans le point épidémiologique hebdomadaire dressé par Santé publique France.
Les clusters de Covid-19 sont recensés dans le point épidémiologique hebdomadaire dressé par Santé publique France. SEBASTIEN SORIANO/Le Figaro

Depuis la fin du confinement, les foyers épidémiques font l’objet d’une surveillance accrue de la part des autorités sanitaires. Les clusters de Covid-19 sont recensés dans le point épidémiologique hebdomadaire dressé par Santé publique France (SpF), qui en dénombre 150 depuis le 11 mai – hors Ehpad et cercle familial restreint – dont 142 en métropole. Les Bouches-du-Rhône, le Nord et le Bas-Rhin sont les trois départements qui comptent le plus de ces cas groupés survenus principalement dans des établissements de santé (27 %), des entreprises et des centres sociaux d’hébergement et d’insertion.

Chaque semaine, le nombre de clusters détectés augmente, signe que le virus continue de circuler sur le territoire. S’il n’existe pas de définition universelle, Santé publique France les détermine comme étant «la survenue d’au moins 3 cas confirmés ou probables, dans une période de 7 jours et qui appartiennent à une même communauté ou ont participé à un même rassemblement de personnes, qu’ils se

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à
découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

annulable à tout moment



Source link

scroll to top