Céphalées et perte d’odorat, principaux symptômes du Covid-19


Une étude européenne, menée auprès de 1 420 patients, s’intéresse aux formes légères et modérées de développement du virus.

Par Guillaume Mollaret

À Nantes, le 8 mai, un membre de la protection civile tient dans ses mains un thermomètre et un document avec les principales questions à poser aux patients concernant les symptômes du Covid-19.
À Nantes, le 8 mai, un membre de la protection civile tient dans ses mains un thermomètre et un document avec les principales questions à poser aux patients concernant les symptômes du Covid-19. SEBASTIEN SALOM-GOMIS/AFP

De la fièvre et des signes d’infection respiratoire aiguë: longtemps, ce diptyque a été présenté comme celui devant faire penser à une infection par le coronavirus SARS-CoV-2, sur la foi notamment des études menées en Chine, berceau de l’épidémie. Mais avec le temps, et l’extension de l’épidémie partout dans le monde, le visage du Covid-19 est apparu bien différent. Détectée mi-mars en Occident, la perte d’odorat se révèle comme l’un des deux principaux signes de la maladie chez le patient européen présentant une forme légère à modérée de la maladie.

C’est le principal enseignement d’une étude menée en Belgique, Espagne, France, Italie et Suisse auprès de 1 420 patients, récemment publiée dans le Journal of Internal Medicine. «Les symptômes les plus fréquemment observés sont les maux de tête (70,3 % des patients), l’anosmie (70,2 %), l’obstruction nasale (67,8 %), la toux (63,2 %), une grande fatigue (63,3 %), des douleurs musculaires (62,5 %), un écoulement nasal (60,1 %), la perte de

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à
découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

annulable à tout moment



Source link

scroll to top