COVID-19 : 5702 décès au Canada


Au lieu de faire sa mise à jour quotidienne aux médias en personne, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a émis la déclaration suivante aujourd’hui :

«En date de dimanche 17 mai 2020, on compte 76 204 cas de COVID-19, dont 5702 décès. Plus de 38 150 personnes (50%) sont rétablies. Jusqu’à ce jour, des laboratoires partout au Canada ont fait passer un test de dépistage de la COVID-19 à plus de 1 296 000 personnes; environ 6% des tests se sont avérés positifs. En moyenne, nous testons actuellement de 26 000 à 28 000 personnes par jour. Ces chiffres correspondent à notre connaissance actuelle de la situation, mais ils changent rapidement. J’invite la population canadienne à consulter la page Canada.ca/le-coronavirus pour obtenir les plus récents renseignements.

Nous voici rendus à la longue fin de semaine de mai. Je sais qu’il s’agit cette année d’un événement doux-amer. Alors que nous commencerions normalement à nous préparer pour l’été, en sortant nos bicyclettes et peut-être un canot, en installant nos chaises longues et nos lanternes de patio, en planifiant nos activités sociales estivales, nous gardons plutôt le pied sur la pédale de frein.

Par contre, nous n’oublions pas les efforts nous avons déjà déployés pour aplanir la courbe et, bien sûr, nous ne voulons pas annuler les progrès réalisés. Nous devrons donc vivre différemment cette longue fin de semaine de mai, mais ne s’agit-il pas d’une fête uniquement canadienne? N’écrivons-nous pas nous-mêmes l’histoire de notre pays?

Cette année, maintenons nos pratiques de santé publique et continuons d’aplanir la courbe afin de profiter de cette fête sous le signe de l’aplanissement.

Compte tenu de la situation distincte dans les diverses régions du pays en ce qui concerne la COVID-19, les Canadiennes et Canadiens doivent suivre les conseils des autorités locales de santé publique. Mais, quelle que soit la situation dans notre région, continuons d’appliquer les techniques que nous maîtrisons maintenant si bien : maintenir l’éloignement physique, nous laver les mains et respecter les règles d’hygiène en cas de toux. Surtout, si vous avez des symptômes, même s’ils semblent mineurs, restez à la maison!

Sinon, profitez de la nature et des grands espaces de notre beau pays, échangez un sourire ou un signe de la main avec un voisin, allumez vos lanternes de patio et organisez une fête virtuelle. Quelle que soit la méthode d’aplanissement qui vous convient, n’oubliez pas de maintenir une petite bulle, d’élargir votre présence virtuelle et de garder vos mains propres.»





Source link

scroll to top