COVID-19 : abattage de 10 000 visons aux Pays-Bas


Un foyer de contamination au coronavirus a été identifié dans des élevages de visons du sud des Pays-Bas. Les autorités ont décidé par conséquent de procéder à leur abattage à l’aide de monoxyde de carbone. 10 000 visons sont concernés par cette décision.

Des associations de défense des animaux espéraient les sauver, mais leur demande a été rejetée par la justice.

« Ces animaux sont malades. Ils vont être abattus, car nous ne voulons pas que le virus se propage davantage », souligne Benno Bruggink, de l’Autorité néerlandaise de sécurité des aliments (NVWA).

Élevés pour leur fourrure, les visons pourraient avoir contaminé deux employés ce qui constituerait le premier cas confirmé de transmission du Covid-19 de l’animal à l’homme, selon l’OMS.



Source link

scroll to top