COVID-19 : Bilan record de plus de 2200 morts en 24 heures aux États-Unis


WASHINGTON | Après deux jours de baisse, les États-Unis ont enregistré mardi un sombre record avec plus de 2200 morts supplémentaires du nouveau coronavirus en 24 heures, le plus lourd bilan journalier recensé par un pays, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. 

• À lire aussi: Les derniers développements sur la pandémie de COVID-19  

• À lire aussi: Trump suspend la contribution américaine à l’OMS  

Alors que le nombre de morts sur une journée avait baissé autour de 1500 dimanche et lundi, les États-Unis ont déploré 2228 décès entre 20 h 30 mardi et la veille à la même heure, selon les chiffres de l’université actualisés en continu. Cela porte le bilan américain à 25 757 morts au total. 

Le précédent record du nombre de décès sur une journée (2108) avait été enregistré vendredi aux États-Unis. 

Les États-Unis sont devenus ce week-end le pays du monde le plus endeuillé, devant l’Italie (plus de 21 000 morts), l’Espagne (plus de 18 000) et la France (plus de 15 700), qui ont toutefois des populations bien moins importantes. 

L’Amérique compte également depuis fin mars le plus grand nombre de cas officiellement déclarés, et a franchi lundi la barre des 600 000 contaminations diagnostiquées. Environ trois millions de tests ont été effectués dans le pays. 

L’épicentre de l’épidémie américaine se situe toujours à New York, où un ralentissement se confirme toutefois, avec des admissions hospitalières en baisse. 

«À travers les ténèbres, nous pouvons apercevoir des rayons de lumière», a déclaré mardi le président Donald Trump lors de sa conférence de presse quotidienne sur la pandémie. 

Les prévisions du nombre de morts aux États-Unis, selon le modèle le plus cité (IHME), qui prend en compte la façon dont l’épidémie a évolué en Chine et en Europe, se situent pour la première vague autour de 70 000 décès.



Source link

scroll to top