COVID-19: des fêtards réprimandés à Saguenay


Des fêtards qui festoyaient à l’intérieur d’une résidence privée ont été réprimandés par les policiers de Saguenay, samedi soir, en vertu du dernier décret qui proscrit ce genre de rencontre.

Les agents du Service de police de Saguenay (SPS) ont d’abord été appelés à intervenir dans la résidence de la rue Price, à Chicoutimi, en raison d’une chicane entre les occupants.

À leur arrivée, ils ont constaté que les individus qui se trouvaient à l’intérieur n’étaient pas tous des résidents de l’endroit. Qui plus est, ils étaient tous intoxiqués par «l’alcool et possiblement d’autres substances», précise le lieutenant du SPS, Denis Harvey.

Les policiers ont distribué quatre contraventions pour des violations au décret ministériel du 22 mai, qui interdit les rassemblements intérieurs entre des personnes résidant à différentes adresses. Chaque constat d’infraction est assorti d’une amende de 1536$, tandis qu’une contravention supplémentaire a été donnée pour avoir insulté un agent de la paix.

Menaces

Une autre fête a pris une tournure imprévue dans l’arrondissement de Jonquière, où des «gens pas mal affectés par l’alcool» prenaient part à une fête extérieure quand une altercation a éclaté.

Une personne a été arrêtée pour avoir menacé de poignarder autrui, indique le lieutenant Harvey.

L’homme a été détenu dans la nuit de samedi à dimanche avant d’être libéré en matinée. Il devrait comparaître dans les prochains mois au palais de justice de Chicoutimi. 



Source link

scroll to top