COVID-19 : Des transporteurs interrégionaux en autocar crient à l’aide


Six des principaux transporteurs interrégionaux par autocar de la province pressent le gouvernement de leur donner le feu vert pour reprendre leurs activités et de leur accorder une aide financière pour les aider à passer au travers de la crise de la COVID-19. 

Après plus de six semaines d’arrêts de leurs activités, Orléans Express, Intercar, Autobus Maheux, Limocar-Transdev, Autobus Galland et Autobus Breton affirment être toujours en attente de l’accord du gouvernement pour relancer leurs autocars sur la route.

Par crainte de ne pas être rentables en raison des mesures de distanciations physiques qui limiteraient le nombre de passagers dans leurs véhicules, ils demandent au gouvernement de les aider financièrement.

Sinon, «cela aura pour effet de fragiliser le réseau de transport entre les régions au Québec, par la perte de liaisons au sein même des régions et entre les régions du Québec ; liaisons sur lesquelles de nombreux citoyens comptent pour assurer leurs déplacements», écrivent-ils dans un communiqué diffusé lundi.

Alors que le gouvernement tente d’encourager le tourisme local, le transport interrégional est plus important que jamais, vont-ils valoir



Source link

scroll to top