Covid-19 et déconfinement en Côte d’Ivoire: le gouvernement fait arrière toute


Des mesures plus restrictives pour freiner la pandémie.

Après le déconfinement progressif et la reprise des activités dans plusieurs administrations, la Côte d’Ivoire opère aujourd’hui un revirement spectaculaire à cause de la montée en flèche du nombre de cas positifs à la Covid 19. En effet, au sortir du Conseil national de sécurité de ce jeudi 11 juin 2020, le gouvernement a décidé de prolonger l’état d’urgence jusqu’au mardi 30 juin. La mesure est assortie du maintien de la fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes.

Idem du maintien de la fermeture des bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacle qui avaient commencé à rouvrir à la faveur du relâchement observé ces derniers jours. Autre mesure qui fait grincer des dents, le maintien de l’isolement du Grand Abidjan, épicentre de la pandémie, soumis à un contrôle plus strict des entrées et sorties.

Le rassemblement des populations dans le Grand Abidjan est ramené à 50 personnes au maximum au lieu des 200 décidés il y a quelques semaines. Mais ce nombre reste maintenu à l’intérieur du pays. Ces mesures restrictives sont associées au port obligatoire du masque et au respect des mesures de distanciation sociale. A ce jour, le pays compte 4181 cas positifs dont 2174 guéris et 41 décès.



Source link

scroll to top