COVID-19: François Legault promet une aide au secteur touristique


De passage en Estrie, une importante région pour le tourisme au Québec, le premier ministre François Legault a promis que son gouvernement annoncerait au cours des prochains jours une aide financière pour ce secteur durement frappé par la COVID-19.

• À lire aussi: COVID-19: pas de hausse ni de baisse d’impôt en vue au Québec

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de coronavirus

Sans dévoiler tous les détails du programme, le premier ministre a laissé entendre que les hôtels de moyenne et de petite taille, cruciaux pour le tourisme des régions comme l’Estrie, auront accès à une aide financière.

François Legault a par ailleurs profité de sa mêlée de presse pour qualifier de «malheureuse» la réaction du Parti libéral au projet de loi 61, qui prévoit l’accélération de 202 projets d’infrastructures afin de relancer l’économie.

Legault attendu de pied ferme à Sherbrooke

Plus tôt vendredi, des membres de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) et de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) attendaient de pied ferme le premier ministre François Legault, qui était de passage à Sherbrooke.

Ceux-ci désiraient dénoncer leurs conditions de travail difficiles.

«J’avais toujours la crainte, au quotidien, de manquer de masques, de manquer de jaquettes. Les uniformes, d’ailleurs, ne sont pas tous arrivés en Estrie, il y a encore des équipes qui ne les ont pas reçus. Donc, ça a été pénible, difficile», a raconté Sophie Séguin, présidente de la FIQ Estrie.

Il est également question des vacances du personnel de la santé, que le gouvernement souhaite restreindre afin d’éviter une pénurie d’employés pendant la saison estivale.

«Le temps supplémentaire, le fait qu’on refuse des congés à profusion, quand on demande aux gens de s’occuper des familles des autres, mais qu’ils ne peuvent même pas s’occuper de leur propre famille, il y a beaucoup de gens qui lâchent la serviette», a déploré Marc Richard, représentant national de l’APTS.

Le premier ministre Legault profitait de la journée de vendredi pour effectuer une tournée en Estrie afin de rencontrer des élus régionaux et des représentants du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Estrie-CHUS.



Source link

scroll to top