Covid-19: l’Arabie Saoudite décrète un pèlerinage à huis clos et dit adieu à des milliards de dollars


La nouvelle est tombée ce lundi 22 juin, à travers un communiqué du ministère Saoudien du Hadj. Le royaume dirigé par la dynastie des Saoud a décidé que le pèlerinage dans la ville sainte de La Mecque ne sera autorisé que pour «un nombre très limité de pèlerins de toutes les nationalités résidentes au Royaume», covid-19 oblige. Soit environ un millier de personnes.

Exit donc tout pèlerin vivant en dehors de l’Arabie Saoudite. L’impact de cette décision est évalué à 10,6 milliards d’euros, soit le montant  que le royaume percevait des millions de fidèles venus du monde entier. L’année dernière, au terme du Haj, le pays avait déclaré un bénéfice de 5 milliards d’euros pour 2,8 millions de visiteurs.

Face au défi de diversification de son économie, le Haj représente, au-delà de l’aspect religieux, la deuxième source de revenus pour l’Arabie saoudite après le pétrole.

Avec plus de 164 mille cas confirmés pour 1 346 décès du covid-19, l’Arabie Saoudite n’a toujours pas maîtrisé la pandémie. Depuis la levée des mesures de confinement à fin mai, les chiffres des contaminations sont en train de repartir à la hausse.



Source link

scroll to top