COVID-19 : les projets de Nouveaux Horizons pour les aînés peuvent être utilisés


Pendant la pandémie de la COVID-19, les aînés peuvent se sentir seuls, angoissés et séparés de leurs proches et de leur collectivité. Ils ont besoin de nouveaux types de soutien durant ces moments difficiles.   

Aujourd’hui, la ministre des Aînés, Deb Schulte, a annoncé que dans le cadre du volet communautaire du programme Nouveaux Horizons pour les aînés (PNHA), les organismes pouvaient utiliser les fonds reçus afin de fournir des services immédiats et essentiels à ceux qui sont touchés par la COVID-19. Quelle que soit la nature de leur projet déjà approuvé, les organismes dont les projets avaient été approuvés en 2019-2020 peuvent maintenant utiliser leurs fonds pour aider à répondre aux besoins des aînés dans le cadre de la COVID-19.

Les activités peuvent commencer immédiatement et peuvent comprendre :

aider les aînés à demeurer en contact avec leur collectivité et leur famille en leur fournissant des appareils électroniques et des tutoriels à distance;

soutenir la livraison de nourriture et de médicaments aux aînés en auto-isolement à la maison;

aider les aînés à soutenir leurs activités essentielles, comme les visites chez le médecin;

embaucher du personnel pour remplacer un aîné bénévole qui ne peut pratiquer ses activités de bénévolat en raison de la pandémie;

fournir des renseignements aux aînés sur la manière de prendre soin d’eux-mêmes durant la pandémie.

De plus, les bénéficiaires du PNHA qui ne fourniront pas ou ne pourront pas fournir de programmes ou de services en réponse à la pandémie de COVID-19 auront plus de temps pour réaliser leurs projets approuvés. Au lieu de la période habituelle de 12 mois, les organismes auront maintenant jusqu’à deux ans pour mener à bien leurs projets.

Le PNHA verse des subventions et des contributions pour des projets qui visent à améliorer le bien-être des aînés et à favoriser leur inclusion sociale. À compter du 31 mars 2020, 2 166 projets ont été approuvés dans le cadre de l’appel de propositions lancé le 15 mai 2019.

«Les aînés qui restent en sécurité en s’isolant chez eux peuvent avoir besoin d’aide pour s’approvisionner et pour rester reliés à leur collectivité. C’est pourquoi nous permettons maintenant, dans le cadre du programme Nouveaux Horizons pour les aînés, que ces projets approuvés soient modifiés afin de répondre aux besoins des aînés pendant cette crise de santé publique sans précédent. Les Canadiens se mobilisent pour protéger les plus vulnérables en aidant leurs voisins avec les épiceries, en appelant leurs parents et grands-parents et en faisant leur part pour aplatir la courbe en pratiquant la distanciation physique. Nous pouvons traverser ces moments difficiles ensemble et nous le ferons», a souligné Deb Schulte, ministre des Aînés.

Faits en bref

S’ils sont infectés par la COVID-19, les Canadiens de 65 ans et plus, et ceux de tous âges dont le système immunitaire est affaibli ou qui souffrent de problèmes médicaux sous-jacents courent un risque accru de voir leur état s’aggraver. Des conseils pour les personnes à risque sont disponibles ici.

Les Canadiens qui présentent des symptômes de la COVID-19 doivent rester chez eux et appeler les autorités de santé publique de leur province ou territoire pour les informer et pour obtenir des conseils sur ce qu’ils doivent faire.

Chaque année, les organismes sont invités à présenter une demande de financement dans le cadre du volet communautaire du PNHA par le biais d’un appel de propositions.

Les projets communautaires peuvent recevoir jusqu’à 25 000 dollars en subventions et depuis 2018, de petites subventions pouvant atteindre 5 000 dollars peuvent être versées aux organismes qui n’ont pas reçu de financement au cours des 5 dernières années.

Depuis 2004, le PNHA a financé plus de 26 300 projets dans des centaines de collectivités d’un bout à l’autre du Canada. Cela représente un investissement total de plus d’un demi-milliard de dollars de la part du gouvernement du Canada.





Source link

scroll to top