COVID-19 : l’Ontario nomme l’ex-ministre Jane Philpott comme conseillère spéciale | Coronavirus : Ontario


La ministre ontarienne de la Santé, Christine Elliott, en a fait l’annonce sur Twitter jeudi matin, vantant la « vaste expérience » de Mme Philpott.

Cette dernière avait fait les manchettes l’an dernier en démissionnant de son poste de présidente du Conseil du Trésor à Ottawa dans la foulée de l’affaire SNC-Lavalin et de la démission de sa collègue Jody Wilson-Raybould.

Mme Philpott avait essayé en vain de se faire réélire comme indépendante en banlieue de Toronto lors des dernières élections fédérales.

La ministre Elliott explique que la Dre Philpott conseillera son gouvernement progressiste-conservateur dans la mise en place d’une base de données aidant les « chercheurs et nos partenaires dans le réseau de la santé à avoir accès à des données anonymisées pour renforcer notre stratégie contre la COVID-19 ».

La Dre Philpott possède une vaste expérience à des postes de direction dans le système de santé et ses conseils seront inestimables alors que nous finalisons la création de la plateforme ontarienne des données sur la santé.

Christine Elliott, ministre ontarienne de la Santé

L’objectif de la nouvelle plateforme est de « mieux détecter la COVID-19, faire des plans à son sujet et y réagir », indique la province dans un communiqué, entre autres en aidant à :

  • identifier les facteurs de risque pour les populations vulnérables
  • mesurer l’efficacité des mesures de prévention et des traitements
  • prédire les nouvelles éclosions
  • distribuer plus efficacement le matériel

L’accès rapide à des données fiables et cohésives est essentiel pour stopper la propagation de la COVID-19 et sauver des vies, affirme Mme Philpott.

Les spécialistes médicaux et les chercheurs doivent avoir accès à la base de données à partir de juillet.

Le gouvernement Ford assure que la nouvelle plateforme est « développée en consultation avec le commissaire à l’information et à la protection de la vie privée » et respectera les renseignements personnels du public.

La Dre Philpott présidera également la Table ronde ministérielle sur la pandémie en Ontario, qui regroupe des experts en santé publique et en protection de la vie privée, notamment, et qui fournit des conseils à la ministre de la Santé.

L’ex-députée libérale est médecin de formation. Elle a entre autres travaillé comme administratrice universitaire, ministre de la Santé et des Services aux Autochtones ainsi que présidente du Conseil du Trésor à Ottawa. Elle sera également la doyenne de la Faculté des sciences de la santé de l’Université Queen’s à partir du 1er juillet.



Source link

scroll to top