Covid-19 : nette accalmie en Corse


On observe une nette accalmie dans les laboratoires d’analyses médicales insulaires. Dans le grand Ajaccio, ville « cluster » au tout début de la crise, on est passé de 1.500 tests par semaine durant le mois d’avril à entre 300 et 500 tests effectués durant ces trois dernières semaines. La baisse du nombre de patients testés est même encore plus forte dans le grand Bastia et les laboratoires de ville de l’île indiquent n’avoir détecté aucun nouveau cas positif de Covid-19 depuis deux à trois semaines. Jean Canarelli, médecin biologiste et responsable de plusieurs sites de dépistage du Covid-19 dans la région ajaccienne : « On a très peu de nouveaux cas et _les nouveaux que nous avons ces dernières semaines ont un profil qui semble laisser penser que c sont des personnes que nous n’avons pas dépisté il y a quelques semaines, donc des cas anciens…_On est très clairement à la baisse, on le voit bien même au niveau national on avait prévu 700 000 tests par semaine et on en est à deux fois moins car il n’y a pas de demande. Les symptômes apparaissent très peu et les recherches qu’on fait sont, pour l’immense majorité, négatives. »

« On est très clairement à la baisse! »Jean Canarelli, médecin biologiste responsable de plusieurs sites de dépistage
DR/

Une évolution rassurante 

Preuve aussi que les mesures sanitaires commencent à porter leurs fruits, les patients venant se faire tester sont nettement moins nombreux. Entre 50 et 100 personnes par jour désormais, alors qu’il y en avait trois fois plus durant les premières semaines de la crise. Jean-Michel Vialle, le directeur des laboratoires Vialle qui réalisent les prélèvements dans la région bastiaise : « Là on est quasiment à zéro, le dernier positif que l’on a détecté date d’environ trois semaines et c’était des cas d’importation de sujets qui revenaient soit de pays étrangers soit du continent. Pour ce qui est de la circulation virale dans Bastia et le grand Bastia on peut dire qu’elle est quasiment réduite à néant. On est dans une phase de rémission en espérant qu’il n’y aura pas de rechute. La routine c’est une cinquantaine de patients par jour, relativement peu de patients symptomatiques mais plutôt des patients qui vont être admis en établissements de soins et pour lesquels ils veulent s’assurer qu’ils ne présentent pas de risque de contagion. »  

"La circulation virale dans le grand Bastia est quasiment réduite à néant" Jean-Michel Vialle, biologiste directeur des laboratoires Vialle
« La circulation virale dans le grand Bastia est quasiment réduite à néant » Jean-Michel Vialle, biologiste directeur des laboratoires Vialle
DR/

Le dispositif de dépistage a également été revu à la baisse au niveau national, puisqu’on avait tablé initialement sur 700 000 tests hebdomadaires, il y en a finalement aujourd’hui entre 150 000 et 300 000 effectués. En Corse, les laboratoires pourraient d’ailleurs être davantage mobilisés cet été pour réaliser des prélèvements chez les passagers des bateaux et des avions chez qui on constaterait la présence de symptômes du coronavirus.



Source link

scroll to top