COVID-19: Pas facile de sortir un aîné d’un CHSLD


Une famille montréalaise a appris à ses dépens qu’il est plutôt compliqué de sortir une personne âgée d’un CHSLD durant la présente crise de la COVID-19.  

• À lire aussi: COVID-19: 79 nouveaux décès, certaines régions rouvriront dès le 4 mai au Québec 

La mère de Maria Procopio, qui a 92 ans, n’a pas la COVID-19, et sa famille a tous les équipements pour l’accueillir à la maison en plus de l’appui d’un médecin privé prêt à se déplacer, qui est en contact avec le CHSLD Saint-Michel, où la dame réside.   

Tout était en place, vendredi matin, pour effectuer le transfert. Mais à 13h30, la famille a reçu un appel de l’établissement l’avisant que le plan tombait à l’eau.   

«Dans l’étage de ma mère, la chef d’unité m’a dit qu’il n’y avait aucun cas», a indiqué Mme Procopio à TVA Nouvelles. «Ma mère veut rentrer à la maison, et elle ne mange pas. Je trouverais ça dommage qu’elle finisse ses jours comme ça. Parce que chez nous, elle est très bien. Je l’ai gardée pendant 15 ans, elle et mon père.»   

«J’étais prête: je dois dire que, lorsqu’ils m’ont appelée, une pierre m’est tombée sur la tête, a-t-elle ajouté. Parce que je me dis qu’il n’y a pas de COVID et qu’on pourrait sauver une vie. Elle veut rentrer, je suis prête à la prendre, et pourquoi pas? Je ne comprends pas leur décision.»   

Le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal a indiqué à TVA Nouvelles qu’une éclosion de la COVID-19 dans l’établissement serait à l’origine de la décision. En attendant, la dame âgée ne mange plus, et son état se détériore.   

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com



Source link

scroll to top