Covid-19 : Pécresse demande au gouvernement de compenser les pertes des transports franciliens


Valérie Pécresse, la présidente de l’Ile-de-France tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme sur la situation financière des transports publics en Ile-de-France.

« Nous sommes littéralement en situation de cessation de paiements. Je demande au gouvernement la compensation intégrale des pertes de recettes subies par les transports publics à cause du Covid, du confinement, de la distanciation physique, de la crise économique », a-t-elle déclaré.

Pour Valérie Pécresse qui est également présidente d’Ile-de-France Mobilités, « aujourd’hui les pertes sont abyssales, pas seulement pour la SNCF, pour tous les transports publics et dans toute la France. Nous avons 4 milliards de pertes sur toute la France, mais 2,6 milliards rien que sur l’Ile-de-France », a-t-elle ajouté.

Pécresse veut aussi voir l’Ile-de-France repasser « au vert »

Selon elle, si l’Etat ne vient pas renflouer les caisses, ce sont les voyageurs qui risquent de payer. « Pour rembourser ces 2,6 milliards, il faudrait un impôt Covid sur les voyageurs de 20 euros par mois. 20 euros d’augmentation du passe Navigo par mois. Je m’y refuse résolument, ce serait totalement injuste », lance-t-elle. En outre, des investissements pourraient être retardés.

VIDÉO. Déconfinement : à la gare Saint-Lazare, des usagers disciplinés

En même temps, la patronne de l’Ile-de-France, comme Anne Hidalgo, la maire de Paris, demande que la région repasse « au vert ». « Je demande au gouvernement que nous ayons une revoyure dès la fin de la semaine, parce que tous les indicateurs montrent que l’épidémie a singulièrement reculé, et il faut un retour à la normale beaucoup plus rapide », insiste Valérie Pécresse alors que l’Ile-de-France est classée en zone orange jusqu’au 22 juin.



Source link

scroll to top