COVID-19 : Pierre Lavoie prône l’activité physique


Stéphane Lévesque, initiative de journalisme local, icimédias

SANTÉ. Dans le cadre de son Grand défi, Pierre Lavoie est passé par Bécancour le 20 juin. Il a profité de son arrêt au Quai de Sainte-Angèle pour rappeler l’importance de l’activité physique pour faire face à la COVID-19.

Pierre Lavoie en compagnie du maire de Bécancour Jean-Guy Dubois le 20 juin 2020

«Les saines habitudes de vie, c’est marcher, c’est courir, c’est faire du vélo. On l’a vu avec la COVID, une des choses qui protège du virus, c’est un bon système immunitaire. En attendant d’avoir le vaccin qui n’arrivera peut-être jamais, mettez-vous en forme! Vous avez plus de chance de passer à travers», explique Pierre Lavoie en ajoutant que l’activité physique a aussi un impact positif sur l’hypertension, le cholestérol et le diabète.

«Il faut axer sur la prévention. On l’a vu, le système de santé a failli flancher. On a eu des grandes guerres avant. Ça n’a jamais fait planter la planète autant que ça. C’est la santé des humains qui a mis à terre l’économie. Il y a de grandes questions à se poser à ce sujet. Il faut revoir nos modèles, car on est toujours sur le mode «guérir»… Travaillons en prévention sur les saines habitudes de vie. Il faut l’inculquer aux jeunes générations et il faut que les villes aient des environnements favorables à la pratique de l’activité physique», ajoute-t-il.

Présent sur place, le maire de Bécancour Jean-Guy Dubois faisait écho à ce message. «On lance la Bécancourial. C’est assez unique. La Ville de Bécancour va avoir un trajet pédestre qui va unir ses six secteurs pour l’an prochain. Il est dessiné. Les gens vont pouvoir le faire individuellement ou en groupe avec un visa. Dans les églises, la fin de semaine, on va pouvoir le faire estamper et il va y avoir des prix», indique le maire de Bécancour.





Source link

scroll to top