COVID-19: plus de 4000 morts au Canada, soit plus que le scénario pessimiste


Le Canada a franchi le cap des 4000 décès liés à la COVID-19, mardi, dépassant du même coup les prévisions fédérales les plus pessimistes qui avaient été publiées la semaine dernière.   

En mi-journée, le bilan de la mortalité au pays, propulsé par les décès recensés au Québec et en Ontario, cumulait 4037 Canadiens ayant perdu leur combat contre la maladie, soit une hausse de 183 morts en 24 heures.   

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie 

• À lire aussi: De l’aide pour les aînés, promet Justin Trudeau 

• À lire aussi: Ottawa allonge 252 M$ pour l’agroalimentaire 

Il s’agit d’un nombre plus élevé qu’escompté. Le 28 avril, le gouvernement fédéral avait soutenu qu’il s’attendait à dénombrer entre 3300 et 3900 décès au pays en date du 5 mai. C’est donc dire que le bilan réel surpasse la prévision la plus pessimiste du gouvernement fédéral.   

Lors de la publication des prévisions, le Canada dénombrait 2859 décès. Il s’agit d’une hausse de 41 % du nombre de morts au pays en à peine une semaine. En parallèle, le nombre de cas de COVID-19 est passé de 50 026 à 61 966, soit une hausse de 24 %.   

Confronté à cet échec des modèles, le premier ministre Justin Trudeau a affirmé que les prévisions ne sont pas des prédictions, mais plutôt un outil pour guider les actions du gouvernement face à la COVID-19. «Je pense qu’on a vu un aplatissement de la courbe, mais […] il y a encore matière à inquiétude et on va continuer d’ajuster nos prévisions», a-t-il affirmé.   

Deuxième pire journée au Québec   

Fidèle à son habitude, le Québec a été le plus touché par le coronavirus mardi. La Belle Province a annoncé 794 nouveaux cas de COVID-19, tandis que 118 Québécois ont perdu la vie. Il s’agit d’un deuxième plus grand nombre de décès en 24 heures dans la province, après les 163 morts annoncés le 1er mai.   

  

  

De son côté, l’Ontario a recensé 387 tests positifs et 61 nouveaux décès sur son territoire   

Premier cas en plus de deux semaines   

Dans les Maritimes, la pandémie se concentre avant tout dans le centre de soins pour aînés de Northwood, à Halifax, qui est devenu le point chaud de la région. Trois nouveaux décès ont été annoncés dans cet établissement mardi, pour un total de 35 sur les 41 recensés à ce jour en Nouvelle-Écosse.   

Cependant, cette province des Maritimes ne compte que six nouveaux cas de COVID-19. Le nombre de nouveaux cas décroît continuellement dans cette province, ce qui laisse croire que la pandémie est en voie d’y être circonscrite.   

De son côté, le Nouveau-Brunswick a annoncé un tout premier cas de COVID-19 sur son territoire depuis le 18 avril dernier.   

«Trouver un nouveau cas n’est pas un échec. C’est la preuve que notre système fonctionne», a toutefois voulu rassurer la médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, Jennifer Russell.   

Par ailleurs, les Territoires du Nord-Ouest ont doublé leur nombre de cas de COVID-19, qui est passé de 5 à 10 d’un seul coup.   

  

  

La situation au Canada   

Québec: 33 417 (2398 décès)   

Ontario: 18 310 (1361 décès)   

Alberta: 5836 (104 décès)   

Colombie-Britannique: 2224 (117 décès)   

Nouvelle-Écosse: 991 (41 décès)   

Saskatchewan: 467 (6 décès)   

Manitoba: 282 (7 décès)   

Terre-Neuve-et-Labrador: 259 (3 décès)   

Nouveau-Brunswick: 119   

Île-du-Prince-Édouard: 27   

Yukon: 11   

Territoires du Nord-Ouest: 10   

Nunavut: 0   

Canadiens rapatriés: 13   

Total des personnes infectées: 61 966   

Total des décès: 4037



Source link

scroll to top