COVID-19: port du masque obligatoire dans les transports publics au Chili


Santiago du Chili | Le gouvernement chilien a décrété lundi obligatoire le port du masque dans les transports publics, tandis que le pays sud-américain, qui a mis en place des mesures de confinement sélectif, a enregistré 4.815 infections au coronavirus, dont 37 décès. 

«Le port du masque devient obligatoire dans le transport public et privé rémunéré», a déclaré lundi la sous-secrétaire à la Santé, Paula Daza, en fournissant les derniers chiffres officiels de contamination. 

Les bus, taxis et le métro de Santiago sont concernés par la mesure, ainsi que les rares vols nationaux qui continuent d’opérer. Depuis dimanche, toutes les autorités apparaissent en public avec un masque.  

Face aux difficultés d’approvisionnement, le ministère de la Santé a distribué des tutoriels pour faciliter la fabrication maison.  

Le Chili, où le premier cas de Covid-19 a été déclaré le 3 mars, a pris diverses mesures de restrictions, dont un confinement obligatoire dans certains quartiers de la capitale, où sont comptabilisées le plus grand nombre d’infections, et le dépistage en masse.  

Le pays sud-américain a d’ores et déjà réalisé 54 864 tests, un nombre record en Amérique latine selon le gouvernement chilien. Il enregistre également un des plus bas taux de mortalité de la région.



Source link

scroll to top