COVID-19: tous les patients seront désormais dépistés dans les urgences


Tous les patients qui se rendront aux urgences, qu’ils présentent des symptômes de la COVID-19 ou non, devront dorénavant se faire dépister, dans le but d’augmenter le nombre de tests réalisés au sein de la population. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de coronavirus

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a fait parvenir aux dirigeants des établissements de santé, au cours des dernières heures, de nouvelles directives relativement à l’offre de tests.

Dans ce courriel, le ministère demande aux dirigeants d’«appliquer systématiquement» les nouvelles directives, dont celle de tester les patients asymptomatiques qui se présentent à l’urgence. On spécifie qu’il n’est pas nécessaire, pour ceux-ci, d’attendre l’obtention d’un résultat avant l’admission dans l’établissement ou encore d’avoir leur congé.

Les patients qui ont été admis ou qui le seront dans des unités de soins aigus, comme la chirurgie, doivent aussi être dépistés.

Après une pointe à 15 375 tests en une journée le 22 mai dernier, de moins en moins de Québécois ont été dépistés au cours des derniers jours. Dimanche dernier, seulement 5200 tests ont été réalisés dans la province.

Ce sont environ 7000 admissions qui se font quotidiennement dans les urgences du Québec.

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com



Source link

scroll to top