Covid-19. Trois clusters identifiés dans les Hauts-de-France : le point sur l’épidémie


Alors que les chiffres de dimanche 17 mai 2020 montrent que l’épidémie de Covid-19 poursuit son recul dans les Hauts-de-France, on apprend que trois clusters y ont été identifiés.

Trois clusters (foyers de contamination) du Covid-19 ont été identifiés dans le Nord, le Pas-de-Calais et l’Oise. (©JB/Lille actu/Illustration)

L’épidémie de Covid-19 poursuit son recul dans les Hauts-de-France. Alors que sur un mois, le nombre de patients en réanimation a été divisé par deux, les chiffres continuent de baisser si l’on en croit le dernier bilan de Santé Publique France, publié le dimanche 17 mai 2020. Ce même jour toutefois, l‘Agence régionale de santé (ARS) annonce que trois « clusters » (foyers de contamination) ont été identifiés dans l’Oise, le Nord et le Pas-de-Calais.

Lire aussi : Repos du personnel, étendue des tests… Le CHU de Lille dans une nouvelle phase de la crise Covid-19

Trois clusters, dont deux antérieurs au déconfinement

Confirmant ce qui a été dit par le ministre de la Santé Olivier Véran dans Le JDD, l’ARS a donc indiqué l’identification de trois foyers de contamination dans la région : deux antérieurs au déconfinement dans le Nord et le Pas-de-Calais, et un actif dans l’Oise.

Dans le Nord, fin avril, ce sont les salariés d’une usine qui ont été touchés par le Covid-19. 217 personnes ont été testées et 14 ont été diagnostiquées positives au coronavirus Covid-19, sans nécessiter d’hospitalisation. 

Dans le Pas-de-Calais, aucune précision n’a été donnée sur le « cluster » identifié le 14 avril. On sait simplement qu’il a été pris en charge par le Centre d’épidémiologie et de santé publique des armées.

Enfin, dans l’Oise, là aussi aucune précision sur le cluster, encore actif, identifié par l’ARS. Tout ce que l’on sait, c’est que 180 personnes ont été dépistées et neuf patients se sont révélés positifs au Covid-19. 

Lire aussi : Comment le Covid-19 touche-t-il les enfants ? « La plupart l’ont attrapé d’un adulte »

Des données épidémiologiques à surveiller

Malgré cela, le virus poursuit sa décrue progressive dans les Hauts-de-France, à en croire les données publiées quotidiennement par Santé Publique France. Ce 17 mai, on comptait 1766 patients du Covid-19 hospitalisés dans la région et 182 admis en réanimation (avec seulement deux nouvelles admissions en réa’ ces dernières 24 heures). Au cours de la journée, neuf patients sont décédés du virus dans les hôpitaux de la région. 

À l’heure du déconfinement progressif, la prudence reste toujours de mise. Après seulement une semaine de levée du confinement strict, il est impossible d’en connaître les effets sur l’épidémie. Les soignants appellent donc à la vigilance de tous et au strict respect des gestes barrières et règles de distanciation. « De grâce, épargnez-nous une nouvelle crise ! », implorait Laurence Bocquet, du laboratoire de virologie du CHU de Lille. « Les soignants ont pu affronter une première vague, oui, mais ils ont travaillé des semaines à flux tendus et ne sauront pas reprendre un tel rythme tout de suite », prévenait Julien Poissy, chef de la réanimation du CHU.

Lire aussi : Covid-19. Le CHU de Lille alerte : « La sortie de crise n’est pas un retour à la normale »

Les personnels hospitaliers, dans les Hauts-de-France comme ailleurs, ont déjà payé un lourd tribut dans la lutte contre l’épidémie. Selon un recensement réalisé dans 133 établissements de santé de la région, 3285 membres du personnel ont été infectés par le Covid-19.



Source link

© 2020 COVID-19. All rights reserved.
scroll to top