COVID-19 : une brigade à la rencontre des personnes vulnérables


Une brigade d’agents de sensibilisation ira à la rencontre de personnes plus vulnérables cet été afin de faire la promotion des mesures de distanciation et autres mesures sanitaires.

Ce projet est rendu possible grâce à un don de 58 500$ de la Fondation de l’Association médicale canadienne (AMC) remis à la Ville de Trois-Rivières.

«L’AMC est passée par la Fédération canadienne des municipalités pour identifier plusieurs villes à travers le pays pour tenir des projets en lien avec la COVID-19 et destinés à une clientèle vulnérable. Trois-Rivières a été choisie», raconte Annie Pagé, directrice des services juridiques à la Ville de Trois-Rivières.

La Ville a ainsi saisi l’opportunité de réaliser ce projet qu’elle avait déjà en tête et qui cadre avec les conditions de l’Association médicale canadienne.

«C’est en adéquation avec les besoins identifiés par la Ville et ce qui nous est rapporté sur le terrain. Ça avait été identifié par l’équipe du développement social. On cherchait comment déployer une équipe sur le terrain. Ce don est venu concrétiser le tout et ça vient bonifier nos démarches», précise le maire Jean Lamarche.

Il faut comprendre que la brigade ne sera pas constituée de policiers, mais plutôt d’agents de sensibilisation.





Source link

scroll to top