Covid-19. Washington soupçonne Pékin d’espionnage sur un vaccin


Selon le New York Times et le Wall Street Journal, les États-Unis vont accuser publiquement la Chine de tenter de dérober des données de la recherche américaine sur un vaccin contre le Covid-19. Une accusation qui risque d’envenimer encore davantage les relations entre Washington et Pékin, déjà très tendues depuis l’apparition du virus fin 2019 dans la ville chinoise de Wuhan.

Après avoir accusé Pékin d’avoir tardé à alerter le monde sur l’épidémie de coronavirus, l’administration Trump s’apprête à tirer de nouveau à boulet rouge sur la Chine.

Selon des informations dévoilées lundi par le Wall Street Journal et le New York Times, les États-Unis vont “dans les prochains jours”, “accuser publiquement la Chine de tenter de pirater la recherche américaine sur un vaccin contre le coronavirus pour s’approprier des informations utiles”. Toujours selon ces deux quotidiens, la police fédérale américaine et le ministère de la Sécurité intérieure sont en train de préparer une alerte officielle mettant en garde contre des tentatives présumées pour obtenir “de manière illicite des éléments précieux couverts par la propriété intellectuelle et des données de santé publique sur les vaccins, les traitements et les tests de dépistage”.

Le Wall Street Journal ignore toutefois si la Maison-Blanche publiera des éléments de preuve à l’occasion de cette alerte. Pour le quotidien américain, il s’agit en tous d’une “évaluation inhabituellement rapide du gouvernement américain concernant des activités de piratage”. Une précipitation “à l’image des allégations de l’administration Trump affirmant que la Chine était responsable de la pandémie”.

”La chasse aux espions s’est accélérée aux États-Unis”

Selon le New York Times, Washington affirme que ces tentatives de piratage sont menées par des “acteurs non-traditionnels”, à savoir “des chercheurs et des étudiants à qui l’on demande de voler des données à l’intérieur des

[…] Retrouvez cet article sur Courrier international



Source link

scroll to top