Elles vont au pub fêter le déconfinement, 16 amies positives au Covid-19 en Floride


Un pub irlandais aux Etats-Unis (illustration). — Sipa

C’est le cocktail le plus dangereux pour le Covid-19 : plusieurs dizaines de personnes dans un bar, qui parlent fort à l’intérieur, sans distanciation sociale et sans masque. Seize amies de Floride qui étaient venues fêter le déconfinement dans un pub de Jacksonville Beach, début juin, ont été testées positives au coronavirus, tout comme sept employés, rapporte la chaîne locale News4Jax. Après avoir fermé trois jours pour être désinfecté, Lynch’s Irish Pub a rouvert mardi. Deux autres bars du front de mer ont également temporairement fermé leurs portes par précaution.

« Je me sens bête. On n’a pas été prudentes, on est allées dans un lieu public et on n’aurait pas dû. On ne portait pas de masque », raconte à la chaîne Erika Crisp, une Floridienne de 40 ans qui travaille pourtant dans le domaine de la santé. Elle regrette sa décision : « On devrait porter des masques et respecter la distanciation sociale. C’était trop tôt pour tout rouvrir. »

Les nouveaux cas multipliés par trois en Floride

Les autorités sanitaires de Jacksonville ont indiqué qu’elles surveillaient ce potentiel nouveau cluster. En Floride, depuis le déconfinement, fin mai, le nombre de nouveaux cas de coronavirus a été multiplié par trois, de 600 à 1.800.

Le doublement de nombre de tests quotidiens explique en grande partie ces chiffres, mais pas complètement. Dans le même temps, les hospitalisations et les décès sont restés stables mais il s’écoule entre deux et trois semaines, en moyenne, entre une infection et une hospitalisation, et davantage encore pour un décès. Alors que les courbes des nouveaux cas repartent à la hausse dans 21 Etats américains, les deux prochaines semaines s’annoncent cruciales.



3,9K

partages





Source link

scroll to top