En Russie, un tunnel de désinfection pour protéger Poutine du Covid-19


À l’heure où son pays est le troisième des pays les plus touchés par la pandémie, le président russe a trouvé une façon originale d’éviter de contracter le coronavirus. Tous ceux qui lui rendent visite (au Kremlin comme dans sa résidence) devront d’abord passer par un tunnel désinfectant.

Avec quelque 553 000 cas confirmés de Covid-19 et plus de 7 400 morts, la Russie a été frappée de plein fouet par la pandémie. Celle-ci n’a pas épargné les cercles du pouvoir puisque, le 30 avril déjà, le Premier ministre, Mikhaïl Michoustine, avait annoncé qu’il avait été testé positif au coronavirus. Et ce n’est pas terminé.

“Un certain nombre de personnalités du cercle de Poutine ont contracté le Covid-19 depuis le début de la pandémie, explique The Moscow Times. Parmi eux figurent Dmitri Peskov, le porte-parole du président, ainsi que le médecin-chef du principal hôpital chargé du traitement du coronavirus de Moscou, qui a serré la main du président peu de temps avant d’être testé positif.”

Dans de telles circonstances, les autorités russes sont légitimement inquiètes pour leur président. Voilà pourquoi un mécanisme orignal a été mis en place pour préserver la santé de Poutine, détaille le quotidien anglophone de la capitale russe :

Il s’agit d’un tunnel de désinfection, disposant d’un brumisateur qui diffuse une solution antibactérienne sur les vêtements des personnes, ainsi que sur les parties exposées de leur corps.”

Le principe est illustré par cette vidéo, reprise par la chaîne de télévision américaine CNBC :

Video of uC_88ckws9M

L’annonce officielle de l’installation de ce dispositif (à la fois au Kremlin et dans la résidence de Poutine située à l’extérieur de Moscou) a eu lieu ce mercredi 17 juin.

“Le président est connu pour son aversion pour les germes”

Comme le rappelle le Moscow Times, “le président a fait sa première apparition publique vendredi 12 juin, après plus de deux mois de confinement. Ce jour-là, les invités à une cérémonie de remise de prix ont tous été testés pour le Covid-19 et ils ont dû passer douze jours en quarantaine par mesure de précaution.”

Pas étonnant, pour le Moscow Times, selon qui “le président de la Russie est connu pour son aversion pour les microbes et sa grande prudence à l’égard de sa santé”.

Source

Journal indépendant en anglais lancé en 1992 pour la communauté étrangère de Moscou et les hommes d’affaires russes. De bonnes informations politiques, financières et culturelles sur Moscou, la Russie et le monde. Il a depuis 1996 un “petit

[…]

Lire la suite





Source link

scroll to top