États-Unis: double greffe des poumons sur une malade grave de la COVID-19


Une femme d’une vingtaine d’années dont les poumons avaient été dévastés de façon « irréversible » par la COVID-19 a reçu une double greffe des poumons à Chicago, a annoncé l’hôpital ayant sauvé la patiente jeudi. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Qui a eu la COVID-19 au Québec?

« Une greffe des poumons était sa seule chance de survie », a dit Ankit Bharat, chef de la chirurgie thoracique à l’hôpital Northwestern de Chicago, dans un communiqué.

Il semble que ce soit la première greffe de ce type aux États-Unis, mais pas dans le monde, des médecins chinois ayant réalisé une double greffe en mars.

La patiente est une femme hispanique qui était auparavant en bonne santé, selon l’hôpital, mais le coronavirus l’a rendue gravement malade, au point qu’elle dut passer six semaines dans le service de soins intensifs, intubée par un respirateur artificiel et reliée à une machine appelée ECMO, qui remplace de facto le coeur et les poumons pour oxygéner et faire circuler le sang dans le corps.

« Pendant plusieurs jours, elle fut la personne la plus malade du service de réanimation Covid, et probablement de tout l’hôpital », a déclaré Beth Malsin, spécialiste des soins pulmonaires à Northwestern. 

Mais il a fallu attendre, pour réaliser la greffe, que la patiente teste négatif pour le coronavirus. 

« Comment une femme en bonne santé d’une vingtaine d’années en arrive-t-elle là? Nous avons encore tant de choses à apprendre sur la COVID-19 », ajoute le pneumologue Rade Tomic.



Source link

scroll to top