Face à une résurgence du Covid-19, Pékin referme ses sites culturels et sportifs


La Chine a connu une augmentation du nombre de cas de contaminations au coronavirus ce weekend. Un marché de Pékin serait le nouveau foyer de l’épidémie dans le pays. Les autorités ont décidé de basculer dans un reconfinement progressif.

La Chine, où le Covid-19 avait fait son apparition fin 2019 et où l’épidémie semblait désormais sous contrôle, connaît une résurgence du nombre de cas de contaminations au coronavirus. Un nouveau foyer a été détecté dans le sud de Pékin, au marché de gros de Xinfadi, qui vend notamment de la viande, du poisson et des légumes. La capitale avait été relativement épargnée par l’épidémie jusqu’ici. Mais, depuis vendredi, Pékin compte 75 nouveaux cas de contamination et plusieurs villes du pays conseillent à leurs habitants d’éviter de s’y rendre.

Les autorités de Pékin ont décidé, ce lundi, de refermer ses sites sportifs et culturels à la suite de cette soudaine réapparition du coronavirus. Devant la presse, Xu Ying, un haut responsable municipal, a expliqué que les zones résidentielles devraient rétablir les contrôles de température aux entrées – ils avaient été récemment suspendus –, et interdire leur accès aux non-résidents.

Chute des places boursières

Cette résurgence du coronavirus en Chine, combinée avec la persistance du nombre de cas enregistré aux États-Unis, a fait chuter les places boursières asiatiques et européennes ce lundi.

« L’anxiété croissante face à une deuxième vague de Covid-19 qui serait sur le point de frapper l’économie mondiale pèse sur l’humeur des investisseurs en ce début de semaine. Un bond de nouveaux cas, de la Chine aux États-Unis, est une source d’inquiétude croissante pour le marché qui craint (…) un deuxième confinement », a commenté Ipek Ozkardeskaya, analyste de Swissquote Bank.



Source link

scroll to top