La COVID-19 n’épargne pas la WWE


Après le football et le baseball, voilà que la plus grande fédération de lutte professionnelle au monde se retrouve aux prises avec le coronavirus. 

Selon le quotidien «USA Today», la World Wrestling Entertainement (WWE) a dû interrompre momentanément ses enregistrements en raison d’un lutteur ayant été testé positif à la COVID-19 récemment. Son identité n’a toutefois pas été divulguée. Celui-ci s’est présenté au centre de développement de l’organisation à Orlando pour la dernière fois le 9 juin.

Le directeur médical associé de la WWE, Jeffrey Dugas, a précisé dans un communiqué qu’aucune autre personne reliée à l’entreprise n’avait fait part de symptômes. Tous ceux ayant fréquenté l’endroit durant ce jour précis devront subir un examen. Une fois les résultats connus, l’organisation prévoit reprendre ses activités normales.

La WWE a interrompu son calendrier d’événements en direct à cause de la COVID-19, mais grâce à la décision du gouverneur de l’État de la Floride, Ron DeSantis, de l’inclure dans les services essentiels, elle a pu enregistrer ses émissions dans ses installations d’Orlando.

En avril, un cas de coronavirus avait été recensé à la WWE et l’individu concerné s’est totalement remis. Cette semaine, des médias – notamment le journal «New York Post» – ont indiqué que la NFL et le baseball majeur comptaient plusieurs cas. Au football, le porteur de ballon des Cowboys de Dallas Ezekiel Elliott est au nombre des athlètes touchés.



Source link

scroll to top