les morts new-yorkais sous-estimés de plusieurs milliers?


(New York) Le nombre de décès causés par le nouveau coronavirus à New York pourrait être sous-estimé de plusieurs milliers, selon une étude publiée lundi par les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC).


Agence France-Presse

Selon cette étude, le nombre de morts à New York du 11 mars – date du premier décès connu du coronavirus dans la première métropole américaine – au 2 mai était d’environ 32 000, soit 24 000 de plus que ce qui était attendu, par rapport aux années précédentes.

Or, sur cette période, les chiffres officiels de la ville ont recensé 13 831 morts confirmés du virus et 5048 morts probables de la COVID-19, soit un total de 18 879 morts liés au virus.  

Ce qui laisse 5293 morts exactement sans lien enregistré avec la pandémie mais qui pourraient être liés « directement ou indirectement au virus », selon cette analyse.

Des estimations de la surmortalité sont souvent utilisées pour mesurer la gravité des épidémies, soulignent les CDC.

L’organisme précise que la mesure des cas « probables » ou « confirmés » écarte notamment les décès de personnes n’ayant eu aucun accès à des tests, de celles dont le test serait revenu négatif par erreur, ou qui sont mortes loin de tout hôpital.

Avec plus de 330 000 cas recensés, et plus de 26 000 morts recensés selon l’université Johns Hopkins, l’État de New York a été le plus durement touché par l’épidémie dans le pays.





Source link

scroll to top