L’espoir d’une guérison du Covid-19 grâce au transfert de plasma


Un essai clinique mené mardi va permettre à des malades de bénéficier d’anticorps produits par des personnes guéries, avec un éventuel traitement en ligne de mire.

Un important essai clinique démarre ce mardi en France. Les premiers prélèvements de plasma chez des patients guéris du Covid-19 dans le but de soigner des personnes atteintes de la maladie au stade précoce ont débuté le 7 avril. L’essai intitulé « Coviplasm » doit permettre de tester l’efficacité de la transfusion d’anticorps de patients convalescents dans le cadre du traitement de la maladie.  

« Cet essai clinique consiste en la transfusion de plasma de patients guéris du Covid-19, contenant des anticorps dirigés contre le virus, et qui pourrait transférer cette immunité à un patient souffrant du Covid-19 », explique un communiqué commun de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), l’Établissement français du sang (EFS) et l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). 

Pour décrypter la crise actuelle,
profitez de 2 mois d’abonnement pour 1€

1€ pour 2 mois

puis 9.90 €/4 semaines sans engagement

Je soutiens la rédaction

DISPOSITIF SPECIAL CORONAVIRUS

  • Enquêtes, analyses, décryptages, la rédaction de
    L’Express vous aide à mieux comprendre la crise
  • Une newsletter quotidienne dédiée au suivi du
    Coronavirus
  • Accès illimité à nos articles
  • Toutes nos newsletters abonnés



Source link

scroll to top