mortalité accrue à l’hôpital avec la chloroquine et l’hydroxychloroquine


L’analyse de près de 15.000 malades du Covid-19 traités par ces médicaments dans les 24 heures suivant le diagnostic montre une augmentation importante de la mortalité.

L’étude a été publiée ce 22 mai dans la revue scientifique de référence The Lance
t.
L’étude a été publiée ce 22 mai dans la revue scientifique de référence The Lance
t.
JUSTIN SULLIVAN/AFP

Ce n’est pas encore le signal de l’abandon complet de l’usage de la chloroquine ou de l’hydroxychloroquine (HCQ) contre le Covid-19, mais cela y ressemble de plus en plus. L’étude publiée ce 22 mai dans la revue scientifique de référence The Lancet devrait interpeller ceux qui, comme le président américain Donald Trump, pensent encore que si ça ne fait pas de bien, en tout cas ça ne peut pas faire de mal!

Les auteurs, menés par le Pr Mandeep Mehra, de Harvard, veillent toutefois à ne heurter personne dans le résumé de leur étude. D’autant que de nombreux protocoles d’études prospectives randomisées, donc de qualité supérieure à cette étude observationnelle, sont encore en cours.

«Nous avons été incapables de confirmer un bénéfice de l’hydroxychloroquine ou de la chloroquine (…) sur le pronostic des malades de Covid-19 hospitalisés», écrivent-ils. «Chacun de ces protocoles, quand il a été utilisé pour le traitement de Covid-19, a été associé à une diminution de la survie à l’hôpital et

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 60% à
découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

annulable à tout moment



Source link

scroll to top