Peut-on interdire le tabac pour lutter contre le Covid-19 ? La justice sud-africaine doit trancher


Après avoir interdit la vente de tabac au début du confinement, les autorités sud-africaines ont émis des annonces contradictoires à ce sujet. Elles sont désormais attaquées en justice par un lobby de producteurs de tabac.

Après des semaines de controverse, la justice sud-africaine est appelée à se prononcer sur l’interdiction de la vente de cigarettes. Le litige oppose une association de producteurs de tabac sud-africains à la ministre de la Gouvernance, Nkosazana Dlamini-Zuma. En avril dernier, elle avait stupéfié le pays en annonçant le maintien de l’interdiction, contredisant ainsi les déclarations du président Cyril Ramaphosa quelques jours plus tôt.

Mercredi 10 juin, les deux parties – État et producteurs de tabac – ont longuement exposé leurs arguments devant le tribunal. Une audience enflammée”, note The Citizen.

L’argumentaire de l’État repose “uniquement” sur les bienfaits de l’interdiction en matière de santé publique, rappelle Fin24. En avril dernier, la ministre Dlamini-Zuma avait notamment évoqué le fait que les fumeurs de cannabis mettaient de la salive sur le papier à rouler avant de les partager. “Quand ils partagent le zol [terme d’argot désignant les joints de cannabis] la salive passe des uns aux autres”, avait-elle ainsi expliqué pour pointer le risque accru de transmission du Covid-19 chez les fumeurs. La saillie avait provoqué l’hilarité sur les réseaux sociaux où elle avait été remixée en chansons, rappelle The Mail & Guardian.

Ce que dit l’OMS

Depuis, l’État martèle à qui veut bien l’entendre que les fumeurs sont non seulement plus susceptibles de contracter le Covid-19 mais également plus à risques face à la maladie. Citant notamment l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la ministre assure que les fumeurs ont plus de chances de contracter une forme grave de la maladie et d’en mourir. Un argument balayé par l’avocat de la Fair trade Independent Tobacco Association (FITA) qui cite justement les rapports de l’OMS indiquant qu’aucune preuve scientifique ne démontre à

[…]

Mathilde Boussion





Source link

scroll to top