Plus de 70 000 morts de la COVID-19 en Amérique latine et dans les Caraïbes


Le nombre de décès dus à l’épidémie de coronavirus en Amérique latine et aux Caraïbes a dépassé mercredi soir le seuil des 70 000, le Brésil en comptant plus de la moitié, alors que l’Europe envisage d’ouvrir ses frontières extérieures en juillet. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

Sur près de 1,5 million de personnes contaminées dans l’aire allant du Mexique à la Terre de Feu en passant par les îles des Caraïbes, 71 104 sont mortes, dont près de 40 000 au Brésil, le troisième pays le plus endeuillé au monde. Le Mexique est le deuxième en Amérique latine (14 649), suivi du Pérou (5903).

Sao Paulo, la capitale économique du Brésil, a rouvert partiellement ses commerces ce mercredi. Dans le centre commerçant, presque tous les passants portaient des masques, mais sans respecter la distanciation sociale, a constaté l’AFP. Et les centres commerciaux de la mégapole devraient rouvrir jeudi, à la veille de la fête des amoureux (la Saint-Valentin brésilienne).

À Rio de Janeiro, deuxième ville la plus peuplée du pays et principale destination touristique, le maire Marcelo Crivella a confirmé l’ouverture des centres commerciaux jeudi, avec certaines restrictions. Plusieurs experts jugent l’ouverture des magasins hâtive, la courbe de la pandémie continuant à monter dans le pays.

Au Pérou, deuxième pays de la région en termes de contaminations, une bonne nouvelle est arrivée du côté du commerce international: ses exportations de gingembre ont presque triplé au premier trimestre, car il est utilisé comme médicament pour les affections respiratoires liées au coronavirus.

Dans le monde, la COVID-19 a fait plus de 414 000 morts, et elle a infecté plus de 7,3 millions de personnes, tous ces chiffres officiels étant sans doute inférieurs à la réalité, selon la communauté scientifique.



Source link

scroll to top