Positive à la COVID-19 à sa première sortie après des mois de confinement


Une femme de Floride regrette amèrement d’avoir osé sortir dans un bar au début du mois de juin.

Erika Crisp, une travailleuse de la santé de 40 ans, a en effet été déclarée positive à la COVID-19 après avoir passé une soirée dans un pub irlandais de Jacksonville Beach le 6 juin dernier.

La femme assure qu’une quinzaine de ses amis ont également été déclarés positifs au nouveau coronavirus.

«C’était notre première sortie… La loi de Murphy j’imagine», a-t-elle dit à la chaine de télévision locale News4Jax.

«Ce bar est la seule chose que nous ayons en commun.»

Mme Crisp assure avoir bien respecté les mesures de distanciation sociale et s’être confinée pendant de longues semaines.

Mais elle dit aussi qu’avec la réouverture de l’État et de tous les commerces, sa vigilance a peut être été défaillante.

«Ouais… Et bien la Floride a rouvert et j’aurais dû rester à la maison le week-end dernier parce que j’ai été déclarée positive à cette foutue COVID», a-t-elle écrit sur sa page Facebook en ajoutant les mots-clés «ma faute», «portez vos masques» et «j’aurais dû savoir».

Welp, Florida opened back up & my ass should’ve stayed tf home this past weekend cause I just tested positive for the damn COVID ??‍♀️? #IKnowBetter #MyFault #WearYourMasksPeople

Publiée par Erika Crisp sur Mercredi 10 juin 2020

«Je pense que nous avons été moins attentifs. Nous sommes sortis dans un endroit public alors que nous n’aurions pas dû. Et surtout, nous ne portions pas de masque», a-t-elle précisé en entrevue. 

«Je pense que nous étions tous dans un état d’esprit festif. L’État a tout rouvert et assure que tout le monde va bien. Nous avons voulu le croire»

La quadragénaire croit que sa situation peut représenter une leçon pour tout le monde

«Il faut porter des masques. Il faut continuer à pratiquer la distanciation sociale. Cette réouverture totale en Floride était trop rapide», estime-t-elle.

Le bar en question a fermé ses portes pendant quelques jours pour faire un grand ménage après avoir appris que plusieurs clients avaient été déclarés positifs au coronavirus

Le gérant, Keith Doherty, dit qu’au moins sept de ses employés ont également été déclarés positifs.

«Ça se repend à une vitesse foudroyante», a-t-il dit.

L’établissement a rouvert mardi matin et le gérant prévoit de prendre la température des clients et de ses employés à l’avenir.





Source link

scroll to top