un laboratoire de Limoges financé par l’armée pour développer un test sérologique innovant


Le laboratoire B Cell Design, à Limoges, vient d’obtenir un gros coup de pouce pour ses recherches autour du Covid-19. Suite à un appel à projet lancé par la Direction Générale de l’Armement (DGA), il vient d’obtenir 280.000 euros pour développer un test sérologique innovant qui devrait être prêt pour le mois de décembre.

Trouver les « bons » anticorps

La démarche initiale est la même que pour les tests sérologiques réalisés actuellement. Grâce à une prise de sang, on peut déjà savoir si une personne a développé des anticorps liés au coronavirus, signe qu’elle y a bien été exposée. Mais « il existe plusieurs sortes d’anticorps » souligne Armelle Cuvillier, la directrice scientifique et présidente de B Cell Design. Parmi eux, un seul type est capable de neutraliser le virus.

Notre test permettra de dire si une personne est protégée contre une éventuelle 2è vague de Covid 19. – Armelle Cuvillier 

Ce test sera aussi utile pour vérifier l’efficacité des vaccins, lorsqu’ils auront été mis au point. En parallèle, B Cell Design est en train de s’organiser en consortium, avec les CHU de Limoges et Bordeaux et d’autres chercheurs de Saint-Etienne et de Lyon, pour développer un traitement.

L’objectif est de reproduire, en laboratoire, l’anticorps « neutralisant », pour ensuite le diffuser en aérosol dans le nez et la bouche des malades. Mais entre la recherche, le développement et les essais cliniques, cette phase pourrait prendre deux à trois ans.



Source link

scroll to top