Un troisième travailleur étranger décède de la COVID-19 en Ontario


La COVID-19 a fait une troisième victime parmi les centaines de travailleurs saisonniers étrangers oeuvrant dans les fermes du sud-ouest de l’Ontario qui ont contracté le coronavirus.

La santé publique de la région de Haldimand-Norfolk a annoncé dimanche, par communiqué, le décès d’un travailleur étranger qui était employé par Scotlynn Group, dans les environs de Simcoe. Il s’agit du troisième travailleur agricole étranger à périr en sol canadien en raison de la pandémie.

«C’est une tragédie que quelqu’un qui vient au Canada pour travailler dans l’industrie agricole afin de subvenir aux besoins de sa famille perde la vie si loin de ses proches», a commenté la présidente du conseil de la santé publique de Haldimand-Norfolk, Kristal Chopp, en offrant ses condoléances à la famille du travailleur.

Selon la santé publique régionale, 199 travailleurs agricoles étrangers de Scotlynn Group ont reçu un diagnostic de COVID-19, ainsi que 18 autres personnes reliées à la ferme. «L’éclosion demeure largement contenue à la ferme et toutes les personnes en contact avec les travailleurs agricoles sont en isolation», a-t-on précisé.

D’autres régions ont annoncé, depuis la fin mai, diverses éclosions de COVID-19 sur des fermes de l’Ontario qui se sont traduites par des centaines d’infections. Deux travailleurs avaient déjà succombé après avoir contracté la maladie.

Ces éclosions ont inquiété le Mexique qui avait indiqué, la semaine dernière, qu’il mettrait un frein sur l’envoi de travailleurs étrangers au Canada en attendant d’obtenir des éclaircissements sur les mesures sanitaires en place pour protéger ses concitoyens, alors que des milliers d’entre eux étaient attendus par les agriculteurs canadiens dans les prochaines semaines pour la saison des récoltes.

Rappelons que les ouvriers agricoles étrangers doivent obligatoirement se placer en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée au pays, avant de pouvoir commencer à travailler dans les fermes canadiennes.

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com



Source link

scroll to top